lundi 7 janvier 2013

Les Libéraux et le mariage gay

De nombreux libéraux en France sont favorables au mariage et à l’adoption par les couples homosexuels. Libéraux en économie, ils le sont aussi dans le domaine des mœurs, par conviction, par mimétisme, ou par peur de se faire prendre en défaut. Mais ce n’est pas la même chose, ce qui vaut pour des marchandises ne vaut pas pour les êtres humains ! Il existe pour chaque individu des droits inaliénables (que l’on parle du droit naturel ou des droits de l’homme) qui ne sont pas négociables, au sens propre du terme. Produits de notre civilisation (Athènes-Rome-Jérusalem plus l’humanisme de la Renaissance), ils évoluent avec le temps mais garantissent à chacun sa dignité et l’exercice de sa liberté. Y toucher expose à tous les dangers.

Cette dérive est illustrée par la déclaration parfaitement abjecte mais tellement explicite de Pierre Bergé le 16 décembre dernier : «Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA (Procréation médicalement assistée), la GPA (Gestation pour autrui) ou l'adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence? C'est faire un distinguo qui est choquant» (Le Figaro). L’enfant devenu un objet de consommation fabriqué par une mère porteuse moyennant salaire, voici l’utopie mortifère à laquelle nous conduit le projet du gouvernement. L’enfant non plus sujet de droit mais objet du droit, c'est-à-dire esclave si les mots ont un sens. On note au passage l’exaltation «des» libertés pour mieux supprimer «la» liberté, celle de l’enfant-éprouvette choisi sur catalogue et de la mère-usine, le tour de passe-passe rhétorique habituel qu’utilisent toutes les tyrannies.

Les Libéraux, mettons une majuscule, descendront dans la rue ce dimanche 13 janvier à 13h à Paris pour «La Manif pour tous», parce que c’est une question de liberté et de civilisation. Retrouvons nous-y nombreux !

Philippe Herlin

6 commentaires:

  1. Le terme MARIAGE POUR TOUS est un mensonge, un slogan de communicant.
    N'est ce pas plutot le mariage pour eux qu'ils réclament ?

    Est-ce que demain, un père pourra épouser sa fille avec leur projet de loi ?
    Est-ce que je pourrai épouser ma mère ? ma soeur ? mon frère ? mon cousin ?
    Est ce que je pourrai épouser mon chien ?

    Quelle décadence, sainte misère !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suisvde tout coeur avec vous nous sommes dans une civilisation agonisante et qui probablement ne s'en remettbienra plus un desastre a tous les niveaux bien a vous

      Supprimer
  2. Un point de vue libéral dans le même sens : http://www.atlantico.fr/decryptage/liberal-contre-mariage-homosexuel-169833.html

    RépondreSupprimer
  3. Votre discours est analogue à celui des socialistes qui parlent de "marchandisation" de la culture ou de la santé.

    Triste de lire des libéraux qui ont peur de la Liberté des autres.

    http://www.contrepoints.org/2012/01/24/66121-mariage-homosexuel-la-gauche-aveuglee-par-letat

    RépondreSupprimer
  4. Vous qui vous définissez comme un "libéral-conservateur", merci d'aller manifester en tant que "conservateur" seulement, et non en tant que "libéral".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beh oui, on n'a pas le droit d'en débattre. Ceux qui s'en contre le mariage pour tous ne sont que d'affreux jojos fascistes selon certains. Pourtant, cette question de société cruciale ne peut faire l'objet d'un passage en force sans destruction de la société traditionnelle, aussi bien haïe par les socialistes que par les libertariens.

      Supprimer